Remplissage par la seule force de gravité ? Mieux vaut éviter !

Drukmeter1.jpg

Un KeyKeg nécessite une pression de remplissage d'au moins 1,5 bar. Certains brasseurs remplissent leurs fûts en se servant uniquement de la force de gravité. Pour atteindre une pression de remplissage de 1,5 bar, le fût doit alors se situer à environ 20 mètres de hauteur. Des conditions que la plupart des producteurs ne peuvent évidemment pas réunir. Le résultat est donc peu concluant dans la pratique. Or, une pression trop faible empêche un remplissage complet des KeyKegs. Un KeyKeg de 20 litres n’est alors rempli que de 19 litres de bière, ce qui donne non seulement des clients mécontents, mais aussi un risque fortement accru de dégâts et de fuites au niveau des poches intérieures. Aussi est-il indispensable de toujours utiliser une cuve à bière pouvant être soumise à une pression minimale de CO2 de 2 bars. Ou de placer une pompe entre la cuve à bière et le KeyKeg à remplir. Après le remplissage, la pesée permet de vérifier qu'un KeyKeg a été entièrement rempli: 

Dans les semaines à venir, Lightweight Containers approchera différents clients afin d'attirer leur attention sur les risques liés à des pressions trop faibles. Vous souhaitez relire comment procéder efficacement au remplissage manuel ?  Téléchargez ici nos instructions pour le remplissage manuel.

Like & Follow us